Categories

Accueil > Campagne > Pétition pour la gratuité des transports publics dans l’agglomération (...)

Pétition pour la gratuité des transports publics dans l’agglomération grenobloise

lundi 3 novembre 2014, par Collectif

La gratuité des transports publics peut modifier la vie quotidienne. Elle peut contribuer à augmenter la vie culturelle et les loisirs. Elle favoriserait le lien social, et réduirait les incivilités dans les transports en commun. Elle aiderait financièrement les personnes à bas et moyens revenus. Elle permettrait d’améliorer le pouvoir d’achat des familles. Elle réduirait les discriminations en aidant les personnes vivant dans les quartiers périphériques les plus démunis à sortir de leur isolement.

La gratuité des transports publics devra s’accompagner d’un progrès social pour les salariés des entreprises concernées, dans de nouvelles missions à définir et négocier avec eux. La disparition des contrôles et de la billetterie, c’est moins de stress et une amélioration des conditions de travail. Pour couvrir les besoins liés à l’augmentation prévisible de la fréquentation, il faudra embaucher plus de personnel (chauffeurs).

L’instauration de la gratuité lors des pics de pollution montre déjà l’urgence de l’usage des transports en commun. La gratuité contribuerait à diminuer la pollution atmosphérique que provoque l’usage de l’automobile (gaz à effet de serre, particules fines). La gratuité des transports publics contribuerait à améliorer l’environnement en diminuant les nuisances sonores, les embouteillages, les accidents, en incitant les personnes à laisser leur automobile au profit des transports publics. Elle permettrait de remplacer des parkings par des espaces verts.

La gratuité des transports publics peut être rapidement mise en œuvre. Les transports publics sont déjà financés à 85 % par l’agglomération, le conseil général et les entreprises, par le biais du versement transports. La part des recettes correspondant à la vente des billets pourrait être aisément compensée, d’une part par la disparition des guichets et du coût d’entretien de la billetterie, d’autre part par une ou des subventions de la part du conseil général ou de l’état, par réorientation de subventions inutiles, ou de crédits alloués aux transports individuels polluants.

Nous demandons donc au conseil communautaire de la communauté d’agglomération de Grenoble, aux conseils municipaux des communes de l’agglomération, et au conseil général de l’Isère, de mettre à leur ordre du jour la question de la gratuité pour tous des transports publics de l’agglomération grenobloise. Nous demandons la réaffectation de subventions coûteuses au profit du financement de cette gratuité. Nous demandons aux élus de ces conseils qu’ils portent au niveau national la question du relèvement du plafond du versement transport, afin de faciliter la mise en œuvre de la gratuité des transports publics par son financement par les entreprises.

Documents joints

Warning: Illegal string offset 'session_nom' in /var/www/vhosts/gratuite-transports.ouvaton.org/httpdocs/plugins-dist/petitions/formulaires/signature.php on line 28 Warning: Illegal string offset 'nom' in /var/www/vhosts/gratuite-transports.ouvaton.org/httpdocs/plugins-dist/petitions/formulaires/signature.php on line 29 Warning: Illegal string offset 'session_email' in /var/www/vhosts/gratuite-transports.ouvaton.org/httpdocs/plugins-dist/petitions/formulaires/signature.php on line 30 Warning: Illegal string offset 'email' in /var/www/vhosts/gratuite-transports.ouvaton.org/httpdocs/plugins-dist/petitions/formulaires/signature.php on line 31
Identifiants personnels

Un message, un commentaire ?

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 885

893 Signatures

Date Nom Message
25 avril LEO BOISNET Il est temps d'inciter concrètement les habitants de l'agglomération à emprunter les transports en commun plutôt que la voiture.
18 avril El khouja
13 avril Stahl
1er avril Giffard
25 mars Caudron Un message, un commentaire ?
16 février Gahide
12 février Clerc
9 février martin
9 février Charlier Ayant 2 filles au lycée je trouve aberrant de payer plein pot un abonnement pour aller en cours, lorsque nous sommes en pic de pollution. Il y a 5 ans en arrivant à Grenoble je payer au environ de 15€, soit 30€ par mois, aujourd'hui l'abonnement à pris quasiment 5€, soit une augmentation de 10€ sur mon budget par mois. Sachant qu'étudier est une nécessité, que j'ai de plus des frais pour leur scolarité je trouverais juste qu'il y ait une gratuité des transports pour les collégiens, lycéens, Etudiants.
8 février MONGE
7 février Comparetto La gratuité des transports en commun voila une vrai mesure incitative pour que les gens laisse leur voiture. D'autre part, plus de borne de paiement plus de controleur plus de resquilleurs ! Voila la Vraie bonne idee, et le cout de fonctionnement est prelevé par une contribution abouté sur la taxe d'habitation ainsi chaque foyer contribue et utilise ce service.
7 février andre très bonne initiative! pour moins de pollution sur l'agglo et une meilleure circulation
4 février Grieco Merci pour votre action à laquelle je souscris depuis années avec des arguments pertinents que je retrouve dans vos différents documents. Cordialement Luigi Grieco Responsable de Formation, durant près de 25 ans, dans diverses filiales du Groupe Transdev
4 février grattier Pour lutter contre la pollution la gratuité des transports est nécessaire voire primordial ainsi que le développement des motorisations électriques
4 février Magali

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 885

6 Messages

  • ESPOIR avant le DESESPOIR.... Le 9 décembre 2014 à 13:13, par MOYA

    Santé, pouvoir d’achat, convivialité...

    Ravie de la constitution de ce collectif que j’attendais de longue date !!!!

    C’est la mobilisation qui sera déterminante.

    Pourquoi attendre les pics de pollutions pour décréter les transports gratuits ?
    Fini les suspicions "Il a payé ou il n’a pas payé ce voyageur ?" : Tout le monde avec le même statut.
    1euro 50 pour une ou deux stations, le même prix que pour traverser l’agglo, ce n’est pas très équitable...
    Fini aussi les composteurs en panne.

    Des économies sur les postes de contrôleurs à répartir sur les autres services et sur l’entretien des composteurs.

    La meilleure formule pour moi : LA GRATUITE POUR TOUS, sans attendre d’avoir 75 ans où les VSL se substituent aux transports en commun.

    Répondre à ce message

  • ESPOIR avant le DESESPOIR.... Le 9 décembre 2014 à 13:14, par MOYA

    Santé, pouvoir d’achat, convivialité...

    Ravie de la constitution de ce collectif que j’attendais de longue date !!!!

    C’est la mobilisation qui sera déterminante.

    Pourquoi attendre les pics de pollutions pour décréter les transports gratuits ?
    Fini les suspicions "Il a payé ou il n’a pas payé ce voyageur ?" : Tout le monde avec le même statut.
    1euro 50 pour une ou deux stations, le même prix que pour traverser l’agglo, ce n’est pas très équitable...
    Fini aussi les composteurs en panne.

    Des économies sur les postes de contrôleurs à répartir sur les autres services et sur l’entretien des composteurs.

    La meilleure formule pour moi : LA GRATUITE POUR TOUS, sans attendre d’avoir 75 ans où les VSL se substituent aux transports en commun.

    Répondre à ce message

    • ESPOIR avant le DESESPOIR.... Le 10 décembre 2014 à 14:33, par AUCHERE Gérard

      La gratuité des transports en commun c’est séduisant et sûr que celà peut-être un argument de poids pour faire reculer l’auto.
      Il serait temps de mettre ce projet à l’ordre du jour. Il faut savoir cependant que plusieurs lignes sont déjà saturées aux heures de pointe.
      Il en est de même de certaines lignes de TER.
      Que dire de la saturation de la rocade.
      un projet de loi présenté par les Verts a été adopté rendant obligatoire les plans de déplacements dans les entreprises de plus de 50 salariés. A quand le décret d’application du gouvernement (qui n’y était pas favorable) Ce serait une forte impulsion pour covoiturage. Les transports en communs ne peuvent constituer une panacée aux problèmes de déplacements dans une agglomération de plus en plus dense.

      Répondre à ce message

      • Juste un commentaire, Le 17 décembre 2014 à 21:39, par Radenac

        Pour que le bus ne soit plus réservé quasi exclusivement aux scolaires et aux titulaires de cartes gratuites !
        Pour un service vraiment public destiné à tous,
        L’augmentation du nombre de passagers permettra d’assurer plus de rotations de bus et donc un usage plus fréquent par plus de voyageurs y compris en soirée...

        Répondre à ce message

  • la gratuité devrait en priorité être réservé aux scolaires et aux étudiants et ensuite selon les revenus : au dessus de 1500 euros mensuels la carte devrait être payante, au prorata de ses revenus

    Répondre à ce message

    • Plutôt qu’un prix progressif, je préfère un financement solidaire (gratuité pour les usagers).
      Gratuité pour les usagers car il payent aussi leurs impôts et car tout le monde profitera du développement de l’usage des TC : Moins de pollution pour tous, la santé il n’y a que ça de vrai ! Moins de circulation pour les irréductibles, les isolés (habitation ou travail) et les artisans ... qui du coup consommerons moins d’essence (gains financiers et écologiques), iront plus facilement au travail (moins de stress sur la route), sur les chantiers, ils pourront multiplier les chantiers ... et hop, cercle vertueux ! 8-)

      Répondre à ce message

Répondre à cet article